450.839.2555 / 1.855.486.5656     
Centre de traitement pour alcooliques et toxicomanes

L'APPROCHE CLINIQUE POUR VAINCRE L'ALCOOLISME ET LA TOXICOMANIE

Les programmes offert sont basés sur le modèle Minnesota, inspiré des douze étapes des Alcoolique Anonymes, ainsi que sur l’approche cognitivo-comportementale, centrée sur la modification des pensées et des comportements. La personne hébergée est accompagnée tout au long de son séjour et les interventions sont adaptées aux besoins de chacun. La relation établie entre l’intervenant et la personne hébergée facilite le cheminement de cette dernière.

PHILOSOPHIE D’INTERVENTION


Durant son séjour, la personne hébergée apprendra à reconnaître ses comportements néfastes et ses idées irréalistes. Elle aura ainsi accès à des outils lui permettant de faire face à la réalité de façon saine et à adopter un mode de vie satisfaisant. L’individu sera amené à considérer la gravité de sa problématique de dépendance aux substances intoxicantes et à rechercher des motivations pour améliorer sa situation. De ce fait, il sera en mesure de transférer ses apprentissages dans son milieu de vie avec le soutien des groupes d’entraides anonymes.

Il est reconnu que les réunions des fraternités anonymes, qui se tiennent dans la communauté, favorisent un changement positif, tant au niveau du comportement que des relations interpersonnelles. Le but ultime de cette approche consiste à modifier sa façon de penser, d’agir dans sa vie personnelle, familiale et sociale et de se sentir soutenu par des personnes qui ont vécu une problématique de dépendance. Ces rencontres et interactions permettent à la personne hébergée d’intégrer une vision d’écoute, d’échanges et de confiance.

Les grandes orientations du Pavillon Louis-Cyr sont données par le conseil d’administration. La gestion quotidienne est assurée par la Directrice Générale et le Directeur Clinique. L’équipe d’intervention offre les services de consultation individuelle et la thérapie de groupe. Les autres membres du personnel assurent les services de la cuisine, de la santé, du transport, de la surveillance de nuit, etc. Nos partenaires sont considérés comme des services complémentaires, bien que d’une importance capitale, permettant au Pavillon Louis-Cyr de poursuivre sa mission.

La nature des activités à accomplir pour atteindre les objectifs du programme :


Rencontrer l’intervenant de façon régulière, soit quotidiennement ou de façon hebdomadaire selon les besoins

Assister à trois réunions hebdomadaire, soit A.A., N.A., ou C.A.

Participer aux ateliers quotidiens prévus dans le programme

Faire sa chambre à tous les jours et la garder en ordre

Effectuer les tâches d’entretien de base des lieux dans le courant de la journée

Ranger le matériel utilisé pour le ménage

Remettre à l’intervenant les devoirs à faire pour chaque atelier

Remplir l’évaluation journalière et la remettre à chaque soir à l’intervenant en poste

Organiser une atelier de remise de diplôme à la fin de la thérapie.

Programme thérapeutique de 3 mois

Thérapie de groupe


Le programme thérapeutique de trois mois se base sur les 12 étapes des Alcooliques Anonymes (voir annexe I).  Chaque semaine, une étape est à l’étude, pour un total de 12 semaines.  Ainsi, 9 ateliers thérapeutiques sont donnés par les membres de l’équipe clinique, de manière hebdomadaire, lesquels présentent tant des notions axées sur la spiritualité que sur l’approche cognitivo-comportementale.  Ces cours ont pour but d’amener la personne hébergée à comprendre sa problématique de dépendance, se situer dans son cheminement, rechercher des moyens d’améliorer sa situation de vie, échanger avec ses pairs et reprendre le contrôle de sa vie.

Thérapie individuelle


En plus des ateliers de groupe, la personne hébergée bénéficie d’un suivi individuel avec un intervenant attitré pour la durée de son séjour, à raison d’une rencontre de 45 minutes par semaine.  Assisté de ce dernier, l’individu est amené à consolider ses apprentissages, à discuter des éléments personnels de sa vie et à évaluer l’efficacité des moyens mis en place pour maintenir ses acquis.  L’approche est individualisée et un plan d’intervention est élaboré conjointement entre le bénéficiaire et son thérapeute, en lien avec les difficultés rencontrées dans ses différentes sphères de vie.  D’ailleurs, l’outil d’évaluation IGT (Indice de Gravité d’une Toxicomanie), administré à tous les usagers en début de programme, permet de les faire ressortir.  Également, au cours du dernier mois du séjour, la personne hébergée prépare son plan de sortie dans lequel elle se fixe des objectifs à atteindre en vue de son retour dans la société.  Ceux-ci impliquent la mise en place de facteurs de protection minimisant les risques de rechute.

Réunions des fraternités anonymes


Chaque semaine, la personne hébergée doit assister à trois réunions des fraternités anonymes (AA, CA, NA) qui se tiennent dans nos locaux.  Ceci a pour but de familiariser l’individu au fonctionnement de ces groupes afin de poursuivre son cheminement après la cure.  Lors de celles-ci, il est invité à occuper diverses tâches telles que d’assurer l’animation de la réunion, accueillir les nouveaux, présenter la littérature, etc.  De surcroît, ces responsabilités les aident à grandir dans la confiance et à augmenter leur estime personnelle.  Au surplus, des membres provenant de l’extérieur y sont invités, ce qui favorise la rencontre de gens positifs pour le rétablissement de la personne hébergée.

Programme thérapeutique de 28 jours

Thérapie de groupe


Tout comme le programme thérapeutique de trois mois, le programme de 28 jours se base sur les 12 étapes des Alcooliques Anonymes (voir annexe I).  Toutefois, celui-ci est condensé en 4 semaines.  De ce fait, chaque semaine, trois étapes sont à l’étude et un minimum de 10 ateliers thérapeutiques sont donnés par les membres de l’équipe clinique, de manière hebdomadaire, lesquels présentent tant des notions axées sur la spiritualité que sur l’approche cognitivo-comportementale.  Ces cours ont pour but d’amener la personne hébergée à comprendre sa problématique de dépendance, se situer dans son cheminement, rechercher des moyens d’améliorer sa situation de vie, échanger avec ses pairs et reprendre le contrôle de sa vie.

Thérapie individuelle


En plus des ateliers de groupe, la personne hébergée bénéficie d’un suivi individuel avec un intervenant attitré pour la durée de son séjour, à raison de deux rencontres de 45 minutes par semaine.  Assisté de ce dernier, l’individu est amené à consolider ses apprentissages, à discuter des éléments personnels de sa vie et à évaluer l’efficacité des moyens mis en place pour maintenir ses acquis.  L’approche est individualisée et un plan d’intervention est élaboré conjointement entre le bénéficiaire et son thérapeute en lien avec les difficultés rencontrées dans ses différentes sphères de vie.  D’ailleurs, l’outil d’évaluation IGT (Indice de Gravité d’une Toxicomanie), administré à tous les usagers en début de programme, permet de les faire ressortir.  Également, au cours de la dernière semaine du séjour, la personne hébergée prépare son plan de sortie dans lequel elle se fixe des objectifs à atteindre en vue de son retour dans la société.  Ceux-ci impliquent la mise en place de facteurs de protection minimisant les risques de rechute.

Réunions des fraternités anonymes


Chaque semaine, la personne hébergée doit assister à trois réunions des fraternités anonymes (AA, CA, NA) qui se tiennent dans nos locaux.  Ceci a pour but de familiariser l’individu au fonctionnement de ces groupes afin de poursuivre leur cheminement après la cure.  Lors de celles-ci, il est invité à occuper diverses tâches telles que d’assurer l’animation de la réunion, accueillir les nouveaux, présenter la littérature, etc.  De surcroît, ces responsabilités les aident à grandir dans la confiance et à augmenter leur estime personnelle.  Au surplus, des membres provenant de l’extérieur y sont invités, ce qui favorise la rencontre de gens positifs pour le rétablissement de la personne hébergée.

Programme de réinsertion sociale


Le programme de réinsertion sociale (l’après-thérapie), est une transition entre le milieu fermé (donc protégé) et le milieu extérieur. Chaque personne ayant suivi un programme thérapeutique, sera tôt ou tard amené à vérifier ses acquis dans la réalité.  Il est donc préférable de pouvoir le faire en bénéficiant d’un encadrement personnalisé. L’outil d’évaluation RÉSO (Évaluation des besoins en Réinsertion Sociale) est administré, afin de vérifier l’aide nécessaire à différents niveaux (alimentation, habillement, logement, hygiène, condition économique emploi/études, loisirs, réseau de soutien).

D’une durée minimale de trois mois, la personne admise dans ce programme doit obligatoirement, de manière hebdomadaire, participer à trois ateliers du programme thérapeutique, assister à trois réunions des fraternités anonymes de son choix (au centre ou à l’externe) et être présente pour une rencontre avec son intervenant de suivi.  Également, elle se doit de remettre une planification détaillée des démarches prévues en début de semaine.  Des sorties lui sont accordées sous l’approbation des membres de l’équipe clinique.

Le programme de réinsertion sociale s’adresse tant aux personnes ayant complété un programme thérapeutique au Pavillon Louis-Cyr qu’à ceux ayant obtenu un diplôme de thérapie dans une autre ressource, à condition que l’admission succède leur cheminement thérapeutique dans l’immédiat.